Autour de Noël

ange_enfantLe symbolisme de la crèche.
Il y avait une crèche, un boeuf et un âne. La crèche, c’est le corps physique.
Quand l’homme commence à travailler pour se perfectionner, il entre en conflit
avec les forces de sa personnalité, qui est butée, bornée, entétée, capricieuse
comme l’âne et avec les forces de la sensualité qui le poussent à mêttre au monde
beaucoup d’enfants et le rend souvent furieux comme un taureau.
L’initié est celui qui arrive à maitriser ces deux forces et, à ce moment là, elles a
sont  à son service. Vous voyez , il n’anéantit pas en lui la personnalité et la sensualité…
Elles deviennent des forces vivifiantes.
Le souffle (des deux animaux), c’esr déja la vie…
Le christ doit naître dans chaque âme humaine comme principe de lumière et d’amour.
Chaque année le 25 décembre à minuit, la constellation de la Vierge monte à
l’horizon, c’est pourquoi il est dit que Jésus est né de la Vierge.
Marie et Joseph sont des symboles de la vie intérieure : ceux qui ont répudié
Marie (le principe féminin: l’âme et le coeur) se sont désséchés et ils n’ont plus
que l’intellect qui disloque, qui critique, qui est toujours mécontent.
Les rois mages apportent les présents qui ont un rapport avec les trois domaines
de la pensée, du sentiment et du corps physique.
La crèche représente le Hara, qui signifie  le ventre, c’est là que doit naître le christ,
entre le boeuf et l’âne, c’est à dire entre le foie et la rate.
source : Omraam Mikhaël Aïvanhov, noêl et pâques dans la tradition initiatique

Note de l’auteur :
De là à penser que si tu n’as pas la foi (en ton enfant intérieur) tu rates (quelque chose de ta vie)?!!!

Curieux! la foi nom féminin s’écrit sans e, le foie nom masculin avec un e…y aurait il un lien, une crise de foie, une colère serait-ce l’expression d’un manque de foi en soi….

Et toi tu crèches où ?