7 lois spirituelles du yoga

pascale dvd gym sophieLa loi de pure potentialité
Durant les exercices de yoga abandonnez le besoin de juger vos capacités.

La loi du don
L’impulsion du don résulte de l’expérience, de la gratitude.
Plutôt que de forcer le corps, écouter les exigences de vos muscles et de vos articulations, prenez conscience de la force vitale qui circule en vous et remerciez de disposer d’un esprit et d’un corps humain.

La loi du Karma
Chaque action génère une force, une énergie qui nous revient.
Si mû par l’impatience vous vous forcez à prendre une posture, les conséquences de votre effort généreront souffrance et fatigue.

La loi du moindre effort
Durant les exercices acceptez votre corps tel qu’il est.

La loi de l’intention et du désir
Éclaircissez vos intentions et vos désirs, observez comment ils évoluent, abandonnez le résultat final à la nature.

La loi du détachement
Plutôt que de chercher à atteindre la posture parfaite, formulez l’intention que votre pratique éveille en vous des niveaux de conscience plus profonds et plus vastes.
Détachement et souplesse se renforcent mutuellement.
L’attachement alimente la rigidité.

La loi du dharma
Concentrez vous sur le témoin silencieux qui observe vos pensées et vos actions.
Pendant les exercices devenez conscient de vos capacités, honorez vos dons naturels.

( tiré des 7 lois spirituelles du yoga de Deepak Chopra )

Contrôle de la pensée
Il s’agit de se libérer chaque jour pendant au moins cinq minutes et de réfléchir à une pensée aussi insignifiante que possible, à une pensée qui ne nous intéresse d’emblée pas du tout: de façon logique, on crée des liens entre tout ce que l’on peut penser concernant cet objet.
On remarque un sentiment de fermeté et d’assurance, surtout dans la partie antérieure de la tête; déverser ce sentiment dans le cerveau et la moelle épinière.

Initiative de l’action
choisir un acte à accomplir que l’on invente soi même.
« Je peux faire, je peux réaliser quelque chose, je sens une impulsion vers l’activité « .
Sentir cela dans la partie supérieure du corps et faire couler ce sentiment vers le cœur.

Etre au-dessus du plaisir et de la peine
Pour une fois on se fait violence et on se force à ne pas pleurer ou ne pas rire, en découle un sentiment de calme et d’égalité d’âme; on le fait couler dans tout le corps à partir du cœur.

Positivité
Dans tout ce qui est mal ou mauvais, il s’agit de trouver le petit grain de bien ou de bon.
On à le sentiment de se dilater au delà des limites de la peau, on le fait rayonner à partir des yeux.

Absence de préjugés
Mobile, ouvert, capable d’accueillir quelque chose de nouveau.
Un sentiment que quelque chose s’écoule de l’extérieur vers nous , nous l’aspirons par les yeux, les oreilles, toute la peau.

Équilibre
Préter une égale attention aux cinq manières de ressentir précédentes,
suivre les cinq exercices dans l’ordre.